La motivation au sein des organisations. Et si une autre approche était possible?
La motivation au sein des organisations. Et si une autre approche était possible?

La motivation au sein des organisations. Et si une autre approche était possible?

motivation

Cet article sur la motivation est fondé sur mon propre constat, ma vision de comment être une source d’inspiration pour les autres afin qu’ils aient l’envie de s’impliquer parce que cela vient d’eux et non pas d’une pression venue d’un tiers. Il est aussi inspiré du livre de Jacques Lecomte « Les entreprises humanistes » où je cite des passages de son ouvrage.

Dans l’environnement sociétal actuel, la question de la motivation au travail est devenue centrale.

A travers son livre « Les entreprises humanistes », Jacques Lecomte, nous offre une vision profonde et pertinente des entreprises qui placent l’humain au cœur de leur démarche.

Si la motivation est le moteur de l’action, comment alors distinguer ce qui nous pousse réellement à agir?

1. La motivation intrinsèque : le moteur interne

La motivation intrinsèque est cette étincelle intérieure qui nous pousse à agir sans attendre de récompense externe. Elle est alimentée par la passion, la curiosité, le désir d’apprendre ou encore la volonté de réaliser quelque chose d’important pour nous, qui fait sens. Elle est associée à des sentiments tels que la satisfaction personnelle, l’autonomie, la maîtrise de ses actions et le sentiment d’accomplissement.

  • L’autonomie : Il s’agit de la capacité à se diriger soi-même, à prendre des décisions, des initiatives et à agir selon ses propres choix. Les individus ayant une forte motivation intrinsèque cherchent à avoir le contrôle de leurs actions.
  • La maîtrise : Cela se rapporte à la volonté de s’améliorer, de développer ses compétences et d’apprendre continuellement.
  • Le sens : Les individus motivés intrinsèquement recherchent un but, une raison d’agir qui va au-delà de la simple tâche à accomplir.

2. La motivation extrinsèque : les récompenses extérieures

Contrairement à la motivation intrinsèque, la motivation extrinsèque dépend des récompenses ou sanctions externes. Elle peut être déclenchée par une augmentation de salaire, une promotion, une reconnaissance publique ou même une pression sociale. Cependant, cette motivation peut s’estomper une fois la récompense obtenue ou la pression disparue. À long terme, elle peut même entraver la performance et la créativité, car elle limite les actions à la recherche de la récompense.

3. Les entreprises humanistes : l’équilibre entre les différentes motivations

Jacques Lecomte nous rappelle que dans une entreprise humaniste, il est essentiel de cultiver la motivation intrinsèque des collaborateurs. Cela ne signifie pas que la motivation extrinsèque doit être totalement écartée, mais elle devrait être utilisée avec discernement.

motivation

D’où provient la motivation par la récompense?

Pour répondre à cela, petit retour en enfance.

Je me rappelle de mon enfance où mes parents, les adultes qui m’entouraient me pousser à faire quelque chose en échange d’une récompense extérieure. Cela est très ancré dans notre système de croyances. Je me souviens, mes parents me donner de l’argent pour me motiver à faire quelque chose. Ou bien, ils me mettaient la pression, me faisaient du chantage pour que je fasse une action et pour obtenir ce qu’ils voulaient de moi.

Il y avait aussi le professeur d’école, qui me récompensait avec des gommettes pour me faire comprendre que j’avais bien travaillé. Lorsque le travail n’était pas satisfaisant, rien n’était mis en place pour m’encourager et me valoriser.

Il n’y a pas de jugement à avoir face à ce comportement. Ils reproduisaient ce qu’ils avaient appris dans leur entourage, de ce que la société instaurait et de ce qu’ils croyaient bon. Qui ne fait pas cela encore aujourd’hui?

Heureusement, les choses évoluent en terme d’accompagnement des enfants.

Avant, nous faisions les choses sans vraiment réfléchir, nous écoutions les adultes même si cela n’avait pas de sens.

Aujourd’hui, on amène les enfants, en s’adaptant à leur niveau de maturité, à développer l’esprit critique, la notion de sens dans leurs actions et ce qu’on leur demande de faire afin qu’ils deviennent des individus responsables, autonomes. De plus en plus d’adultes prennent conscience de l’exemplarité. Lorsque je demande quelque chose à un enfant, je me dois de faire de même.

Il y aurait tout un sujet pour évoquer le thème passionnant de la psychologie positive dans l’accompagnement de l’enfant.

En tant que manager, responsable, dirigeant, comment puis – je accompagner mes collaborateurs à renforcer leur motivation intrinsèque?

  • Valoriser leurs talents et passions : En reconnaissant et en valorisant ce qui fait vibrer chaque collaborateur, les entreprises peuvent alimenter leur motivation intrinsèque.
  • Créer un environnement propice : Cela signifie offrir des opportunités d’apprentissage, encourager l’autonomie et fournir un feedback constructif.
  • Développer la qualité des relations interpersonnelles: En renforçant l’empathie et en créant du lien entre la hiérarchie et ses collaborateurs.
  • Impliquer les individus: En les intégrants dans les prises de décision. Lorsqu’il y a une difficulté, tout le monde apporte sa vision et ses idées. Cela renforce la cohésion d’équipe et responsabilise chaque individu.
  • Donner du sens à leurs actions: En expliquant le pourquoi de ces actions. En quoi elles sont – ils aux autres et comment la personne peut contribuer à apporter sa pierre à l’édifice.
  • Se remettre en question dans sa posture managériale: Est – ce que mon intérêt passe avant celui des membres de mon équipe? Si je mets en place des objectifs, est – ce qu’ils sont réalisables, réalistes? Est ce qu’ils vont dans l’intérêt du collectif?

Deux exemples d’entreprises qui mettent en œuvre un fonctionnement humaniste.

  • La notion de valeurs: Sagarmatha, agence de communication événementielle qui a instaurée le principe de valeurs incarnées au lieu des règles imposée. Dans son livre, Jacques Lecomte partage la vision de Christophe Larrenduche, le fondateur : »Certaines valeurs majeurs guident les actions de Sagarmatha: le sens de la coopération, du service, de l’excellence, des responsabilités… ». « Nous sommes convaincus que lorsque les valeurs sont fortes et partagées, elles remplacent les règles ».
  • L’innovation, la créativité et la confiance: 3M, qui propose des produits pour nous rendre la vie plus facile tels que le Scotch, le Post – it … Elle met au cœur de son engagement les notions d’innovation et de confiance. Elle laisse une grande part de liberté à ses employés afin qu’ils puissent développer leur créativité et la mettre à profit au sein de l’entreprise. Il y a une règle au sein de l’entreprise 3M, les employés qui le souhaite peuvent consacrer 15% de leur temps à des idées innovantes de leur propre choix. L’entreprise les laisse travailler en toute autonomie sans les contrôler.

Conclusion

Pour véritablement s’épanouir, les individus ont besoin de se sentir motivés, non seulement par des récompenses extérieures, mais surtout par une passion et un sens intérieurs. Les entreprises humanistes, comme le décrit Jacques Lecomte, sont celles qui comprennent et valorisent cette essence de la motivation. En tant que leaders, nous avons la responsabilité de créer des environnements où ces motivations peuvent coexister harmonieusement.

Pour les professionnels qui souhaitent développer leur posture managériale et mettre en pratique les notions de motivation au sein de leur équipe, je vous invite à découvrir la formation « Les clés pour faire évoluer sa posture managériale ».

J’espère que vous avez pris plaisir à la lecture de cet article.

Jennifer de La boîte à Jane